Historique

1986 – À la demande du ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS), dans la foulée de la désinstitutionalisation des services psychiatriques, l'Association IRIS est créée pour mettre en place des ressources en matière de réinsertion sociale, afin de répondre aux besoins de la sous-région nord de Montréal et de Laval. Ouverture de deux ressources intermédiaires : les foyers de groupe Gouin, à Montréal, et Conrad, à Laval. Ouverture de trois locaux communautaires dans le cadre du Programme de soutien à la vie en logement : Acadie, Henri-Bourassa et Laval.

1986-1987 – L'Association IRIS fut désignée par le MSSS, en 1986, pour mettre sur pied l'un des huit centres spécialisés en intervention de crise, afin de désengorger les urgences psychiatriques. Le centre d'intervention de crise ouvre ses portes en octobre 1987, et accueille, sur références des centres hospitaliers, une clientèle en état de déséquilibre psychologique, de détresse émotive ou de crise d'adaptation, mais qui ne requiert pas de séjour en milieu hospitalier.

1999 – Les besoins des services nécessitent des locaux mieux adaptés. En janvier, IRIS fait l'acquisition d'un immeuble à appartements et y emménage en juillet de la même année. Elle regroupe ainsi sous un même toit le centre d'intervention de crise, les appartements supervisés et les bureaux administratifs. Elle offre également des logements à prix modique à une clientèle souffrant de problèmes de santé mentale, mais apte à vivre seule en appartement.

2008 – Le foyer de groupe Conrad, situé à Laval, cesse ses activités le 1er avril 2008.

2008 – Entrée en vigueur, en avril, du nouvel horaire 24/7 au centre d'intervention de crise. L'Association IRIS a été choisie pour réaliser un projet pilote d'intervention de crise 24 heures sur 24, 7 jours par semaine, dans le cadre du Plan d'action 2005-2010 en santé mentale du ministère de la Santé et des Services sociaux. Ce projet pilote amène une série de changements et l'équipe s'agrandit avec l'intégration d'intervenants psychosociaux en situation de crise qui viennent prêter main forte aux agents de relations humaines.

2009 – Le foyer de groupe Gouin, situé à Montréal, cesse ses activités le 31 mars 2009.

2010 – Suite à la fermeture des deux foyers de groupe, IRIS réaménage le premier étage de l'ancien foyer Gouin qui deviendra la Maison Péloquin. Les locaux communautaires Acadie et Henri-Bourassa y sont regroupés et s'y installent dès le printemps 2010.

2011 – Poursuivant son mandat d'hébergement, le deuxième étage de la Maison Péloquin est rénové et quatre chambres sont aménagées pour accueillir une clientèle d'hommes temporairement dépourvus de logement et en détresse situationnelle. Le 21 février, cette nouvelle ressource ouvre ses portes sous l'appellation de Les Hébergements Péloquin.

2012-2014 – Désirant maintenir l'approche clinique préconisée au centre d'intervention de crise, fondée sur la psychanalyse, l'Association IRIS se conforme à la réglementation de la pratique de la psychothérapie, selon la loi 21 entrée en vigueur le 21 juin 2012.

2016 – Depuis le 31 mai, dans le cadre d'un projet pilote, L'Association IRIS offre un service d'intervention de crise de proximité afin de mieux répondre aux besoins de la population en crise sur le territoire Bordeaux-Cartierville-Saint-Laurent. Ce projet vise également à développer davantage les liens avec différentes organisations sur ce territoire.